le mardi 14 novembre, 17h à 19h
Studio Irisium – 165 rue Wellington nord, Sherbrooke
La première boisson sera offerte aux convives!

RSVP et s’inscrire: Guillaume Houle, Conseil de la culture de l’Estrie (guillaume.houle@cultureestrie.org ou 819-563-2744) ou Kristelle Holliday (819-342-3861)
Événement Facebookhttps://www.facebook.com/events/1448388278609808

Un groupe de travail composé d’artistes francophones et anglophones, du Conseil de la Culture de l’Estrie, Townshippers Association et d’ELAN Québec (English Language Arts Network) s’est mis en place pour vous offrir Made in Estrie. La soirée se veut une rencontre de découvertes d’autres créateurs appartenant à notre univers artistique estrien.

Animé par Ziv Pryztek de Shazamfest, MADE IN ESTRIE : Découvrez les talents des Cantons de l’Est, est une première rencontre qui ose faire le pont entre les deux solitudes artistiques.

Made in Estrie animera le premier « Marché Éclair » bilingue de la région. Avant la soirée, 10 artistes/organismes francophones et 10 artistes/organismes qui travaillent majoritairement en anglais auront l’opportunité de s’enregistrer pour le Marché éclair. Au début de la soirée, ils seront mis ensemble (anglophone/francophone) pour se rencontrer, échanger et parler de leur nouveau projet, album, livre ou toute autre œuvre d’art. Plus tard pendant la soirée, chaque couple présentera devant le public le projet/œuvre de l’autre artiste pendant une durée maximale d’une minute (2 minutes par couple).

L’Association des Townshippers commanditera une carte essence de 20 $ pour tout artiste participant au marché éclair habitant dans les Cantons-de-l’Est à plus de 40 km de Sherbrooke.

Les inscriptions au marché éclair doivent se faire avant le vendredi 10 novembre. Pour inscription et/ou information, veuillez contacter Guillaume Houle ou Kristelle Holliday aux coordonnées ci-dessus.

L’industrie culturelle est imprévisible et volatile. Parlez-en aux trois ministres qui ont été en fonction au Ministère de la Culture et des Communications du Québec au cours des 18 derniers mois.

Hélène David a lancé le projet de révision de la politique culturelle du Québec, puis, lors du remaniement ministériel de 2016, elle a été transférée à l’enseignement supérieur. ELAN aimerait remercier son successeur, Luc Fortin, de veiller à la protection de la culture francophone tout en reconnaissant l’importante contribution des artistes anglophones. Le dossier de la politique culturelle a désormais un nouveau visage, celui de Marie Montpetit. Nous lui souhaitons bonne chance et espérons qu’elle respectera les engagements pris par son prédécesseur.

Par ailleurs, l’optimisme suscité par le Plan d’action pour la diversité culturelle 2016-19 du CALQ s’est transformé en confusion, déception et colère pour de nombreux artistes et organismes de la diversité culturelle lorsque les résultats des demandes de subvention ont été annoncés cet été (lire ici l’article du Devoir). Pendant la période de questions, lors de la séance d’information annuelle du CALQ destinée aux organismes de services aux arts, j’ai demandé à la directrice générale Anne-Marie Jean si elle était au courant de cette réaction négative. Elle a répondu qu’un Plan d’action pour la diversité culturelle ne signifie pas que chaque organisation culturellement diversifiée sera financée. Bien sûr. Mais cela n’explique pas pourquoi des artistes et organismes de la diversité culturelle reconnus pour l’excellence de leur travail voient leurs subventions réduites ou carrément coupées.

De plus, la vénérable Quebec Drama Federation sera subventionnée pour une dernière année avant d’être complètement coupée. Comment a-t-on pu prendre une décision aussi radicale sans consulter la communauté théâtrale anglophone pour savoir si elle bénéficie du travail de la QDF ?

Le CALQ a accepté de rencontrer la Quebec Drama Federation et la PACT (Professional Association of Canadian Theatres) pour discuter de la nécessité de valoriser la diversité culturelle. Nous espérons que ces rencontres nous redonneront confiance dans la façon dont les décisions du CALQ sont prises.

 

Guy Rodgers

Directeur exécutif

Merci à tous ceux qui sont assisté à notre événement le 22 octobre dernier ! La galerie Parisian Laundry était remplie d’artistes curieux, d’amateurs d’art, de commissaires et d’amis d’ELAN. Les galeristes Emelie Chhangur (Toronto), Alex Filaho (NYC) et Larry Ossei-Mensah (NYC) ont présenté des exposés riches et détaillés sur leurs pratiques de commissariat, et ils ont répondu aux nombreuses et intéressantes questions du public.

Nous vous présenterons bientôt le compte rendu de ces échanges. D’ici là, admirez les magnifiques photos prises par Kinga Michalska lors de cette soirée.

Vous voulez être courant de nos prochaines avancées ? Le bulletin de ce mois-ci vous semblera peut-être mince, mais ne vous y trompez pas. Nous sommes très occupés en coulisse à former de nouveaux employés, à boucler des projets, à réfléchir à de nouvelles initiatives, à développer notre politique d’inclusion et à mettre sur pied les prochains Labos de carrière (Career Labs) pour artistes émergents (grâce au financement du Conseil des arts de Montréal).

Voici donc le moment d’aimer ELAN sur Facebook et de nous suivre sur Twitter, afin d’obtenir les résultats de notre labeur dès qu’ils seront disponibles. Et tant qu’à y être, prenez place à l’avant de la file : une fois que vous aurez aimé notre page Facebook, placez le curseur sur le bouton « Suivant », puis sélectionnez « Voir les notifications du premier tour » afin d’être certains de ne rater aucune nouvelle.

Diversité artistique Montréal (DAM) a été retenu par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) pour tenir une consultation locale sur la discrimination systémique et le racisme liée au milieu culturel et médiatique. DAM mènera cette consultation du 3 au 8 novembre 2017 en collaboration avec Culture Montréal, English Language Arts Network (ELAN) et Espace Nodal.

La consultation se déroulera dans les deux langues officielles en deux activités distinctes du 3 au 8 novembre pour permettre à l’ensemble des acteurs qui gravitent autour et au sein du milieu culturel et médiatique de se prononcer. Elle inclura une audition publique (8 novembre) et plusieurs groupes de discussion à huis clos (3-7 novembre) afin de garantir un espace sécuritaire de témoignage. Parallèlement à ce processus, il y aura également la possibilité de témoigner anonymement en ligne sur le site de la CDPDJ.

La date limite pour s’inscrire aux activités est le 29 octobre.

Appel à participation – cliquez ici
Inscription aux groupes de discussion – cliquez ici
Inscription à l’audition publique – cliquez ici

 

Si vous souhaitez contribuer votre témoignage en ligne, vous pourrez le faire dès le 17 octobre sur la plateforme en ligne du CDPDJ.

Si vous habitez hors de Montréal, veuillez consulter le site web de la CDPDJ pour connaître une consultation locale dans votre région: http://www.cdpdj.qc.ca/fr/consultation-2017/Pages/organismes.aspx

Lisez le communiqué de presse de DAM en cliquant ici.