Guy Rodgers avec Kristelle Holliday, et Ziv Przytyk du ShazamFest au “Made en Estrie”, Sherbrooke QC.

Le mois d’avril marque le début d’un nouvel exercice financier. Les projets de l’année dernière sont terminés, mais leur impact continue de se faire sentir. Le Sommet des arts s’est révélé être la plus importante rencontre communautaire qu’ELAN ait initiée depuis 2011. L’un des avantages qu’il y a à rassembler des gens pour leur permettre de partager leurs idées, connaissances, rêves et projets, c’est de créer un réseau de liens, telle une multitude de nouvelles synapses se produisant entre les neurones. Le pouvoir créateur du cerveau réside dans sa remarquable plasticité. Il en va de même pour une communauté en bonne santé. Parmi les connexions qui se sont établies au cours du Sommet des arts, certaines se transformeront en projets de collaboration entre artistes et travailleurs culturels. Les idées qui ont émergé ces derniers mois auront un impact sur les projets d’ELAN dans les années à venir.

Le mois d’avril est aussi le moment de lancer de nouveaux projets. Nous avons effectué les deux étapes de recherche préalables au projet ARTS2U, et nous entrons maintenant dans la phase de développement, grâce au fonds de Stratégie numérique du Conseil des arts du Canada. Ces recherches étaient de nature très technique, mais l’idée qui sous-tend le projet est assez simple. Comment les artistes et les producteurs culturels peuvent-ils utiliser la technologie numérique pour mieux communiquer avec le public tout en gardant le contrôle de leurs propres données? ELAN se prépare également à lancer un autre projet d’envergure, celui-là rendu possible grâce au Plan d’action pour les langues officielles mis en place par le gouvernement fédéral. Par l’entremise de son programme de bourses Artistes Inspire, ELAN vise à multiplier la présence d’artistes dans les écoles publiques anglophones du Québec au cours des quatre prochaines années. C’est un projet vaste et ambitieux, mais nous avons une équipe magnifique qui travaille avec nous pour le réaliser. Vous entendrez beaucoup parler des bourses Artistes Inspire au cours des prochains mois.

J’étais à Ottawa le 11 mars dernier, lorsque Mélanie Joly, la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, a lancé une consultation publique sur la modernisation de la Loi sur les langues officielles, qui aura 50 ans cette année. Le Canada et le Québec ont beaucoup changé depuis 1969, et la loi doit être mise à jour, mais elle demeure essentielle pour la vitalité des communautés de langue minoritaire. ELAN participera activement aux discussions visant à moderniser la Loi sur les langues officielles, car elle est d’un grand soutien pour la communauté de langue anglaise au Québec, ainsi que pour ses artistes.

Guy Rodgers

Directeur exécutif