Défense des intérêts

Arts et communauté

En 2006, ELAN est devenu membre du Quebec Community Groups Network (QCGN), et nous avons siégé au conseil d’administration de l’organisme pendant plusieurs années. ELAN a aussi collaboré étroitement avec le QCGN dans le cadre de nombreuses interventions à Ottawa. Plus important encore, ELAN travaille en étroite collaboration avec le QCGN et ses membres pour faire en sorte que les leaders communautaires reconnaissent les arts et la culture comme étant des vecteurs essentiels de la vitalité collective, d’une conscience identitaire positive et de la rétention des jeunes au sein de la communauté.

ELAN collabore avec le Conseil des arts du Canada, le CALQ et le CAM pour organiser des séances d’information et des ateliers de rédaction destinés aux artistes anglophones.

En 2018, ELAN a reçu une subvention du Secrétariat pour les relations avec les Québécois d’expression anglaise. L’un des volets de ce nouveau projet de relations gouvernementales consiste à créer un groupe de travail sur les arts, la culture et le patrimoine au Québec, auquel participeront le CALQ, la SODEC, le ministère de la Culture et le ministère de l’Éducation, et Télé-Québec.

Langues officielles

Le ministère du Patrimoine canadien est le principal subventionnaire d’ELAN, et ce en vertu des dispositions de la Loi sur les langues officielles du Canada. ELAN est fréquemment invité à Ottawa pour participer à des consultations avec les comités parlementaires et avec les comités sénatoriaux permanents.

En collaboration avec la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF), ELAN veille à ce que les arts et la culture soient bien représentés à titre d’éléments essentiels à la vitalité de la collectivité.

La Loi sur les langues officielles a célébré son 50e anniversaire au début 2019 en lançant une consultation pancanadienne afin de trouver des manières de moderniser la loi. ELAN a participé activement à plusieurs consultations à Ottawa et à Montréal.

Radiodiffusion et production télévisuelle

En collaboration avec Kirwan Cox, qui a siégé au conseil d’administration d’ELAN avant de devenir directeur général du Conseil québécois de la production de langue anglaise (Quebec English Language Production Council, QEPC), ELAN a mené depuis 2006 des dizaines d’interventions devant le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) en ce qui a trait aux politiques de radiodiffusion et aux demandes de renouvellement de licence des radiodiffuseurs.

En 2018, ELAN s’est joint au Consortium de médias communautaires en situation minoritaire avec trois autres partenaires médiatiques : deux représentants de la radio, de la télévision et des journaux communautaires francophones en situation minoritaire au Canada, et la Quebec Community Newspapers Association. ELAN comble ainsi une lacune en représentant la radio communautaire de langue anglaise au Québec, et ce avec l’aide de Hugh Maynard.

Le saviez-vous?

En octobre 2015, l’Office national du film (ONF) a signé un accord de coopération et de collaboration d’une durée de trois ans et doté d’un budget de trois millions de dollars visant à renforcer la culture et l’industrie audiovisuelles au Québec. Cette entente a été réalisée en collaboration avec le Conseil québécois de la production de langue anglaise (QEPC).

ELAN a pris soin de recueillir les réactions de la communauté lors du Renouvellement de la politique culturelle du Québec en 2016, laquelle est passée largement inaperçue dans les médias anglophones.

La programmation de Vidéotron sur la chaîne de télévision communautaire MAtv comprend désormais 20 % de contenu anglophone, ce qui est le fruit de plusieurs années d’interventions d’ELAN aux côtés de groupes communautaires et d’artistes œuvrant sur le terrain.

Archives

Au cours des 15 ans d’existence d’ELAN, nous avons archivé de nombreuses enquêtes et recherches sur les arts, des notes d’ateliers, des transcriptions de panels, des rapports de projets, des documents de politique générale, des mémoires et prises de position publiques sur des questions importantes, des communiqués de presse et autres types de documents médiatiques.

460 Sainte-Catherine Ouest
Suites 706, 708, et 917 (pour le projet S’épanouir au Québec)
Montréal, Québec, Canada H3B 1A7
(514)-935-3312
admin@quebec-elan.org

Cliquez ici pour voir notre vérification de l’accessibilité (anglais).

ELAN est un organisme de langue officielle en situation minoritaire dans un pays qui ne reconnaît que deux langues officielles, soit le français et l’anglais. Nos bureaux se trouvent à Tiohtiá: ke, ancien nom de Montréal en kanien’kehá: ka, langue des Mohawks, et la ville était également connue sous le nom de Mooniyang, nom anishinabe que lui avaient donné les Algonquins. Bien que nous soyons basés dans cette ville, nous avons également réalisé des projets dans plusieurs régions du Québec.
Nous aimerions souligner l’important travail accompli par les Premières Nations pour faire revivre les langues traditionnelles liées à ces territoires et pour défendre le statut officiel des langues autochtones au Canada. Le kanien’kéha et l’anishinabe ne sont que deux des nombreuses langues autochtones liées à notre province, où l’anglais et le français sont des langues coloniales. La province que nous connaissons sous le nom de Québec est née d’une fusion des territoires traditionnels des nations innue et inuite, des nations algonquiennes et des nations mohawks de la Confédération Haudenosaunee. L’atikamekw, le cri, l’inuktitut et l’innu-aimun font également partie des nombreuses langues autochtones autrefois parlées de manière majoritaire au Québec, et cela bien avant l’arrivée du français et de l’anglais.