Réalisations des phases CONCEPT! et ESSAI!

Au début de 2016, le ministère du Patrimoine canadien a versé une subvention à ELAN afin que l’organisme explore les façons de favoriser l’intervention des artistes dans les écoles anglophones afin d’en faire profiter les élèves et d’établir des liens avec des membres de la collectivité.

 

La phase CONCEPT! de l’initiative s’est amorcée par une journée de réflexion stratégique. Des intervenants des milieux artistiques, communautaires et éducatifs (ACE) se sont penchés sur la façon de nouer des liens ACE.

Cinquante participants au ACEJam! ont fait un remue-méninges sur les stratégies de réseautage, de communications et de renforcement des capacités nécessaires à la réussite des projets de la phase ESSAI!.

Les participants ont également avancé des idées pour le projet ESSAI! qui ont été soumises à des candidats potentiels afin de développer des projets impliquant des artistes, des enseignants, des élèves et des membres de la communauté. Les communautés sélectionnées pour participer aux projets ont été encouragées à trouver des partenaires locaux et du financement additionnel afin de renforcer leurs capacités et d’assurer la viabilité du projet.

Les cinq projets ACE ESSAI! ont abordé les thèmes de l’identité, de la communauté, de la culture et du sentiment d’appartenance ainsi que l’établissement de liens intergénérationnels ou interculturels par le truchement de différentes formes d’arts. 

Les coordinateurs ont facilité les échanges de façon virtuelle pendant la réalisation des projets et en personne lors de la dernière activité de la phase ESSAI!, ACElebrate! à l’automne 2017. Des représentants de tous les volets d’ACE ont joué un rôle-conseil tout au long de la phase ESSAI! et contribuent à la planification et à la mise en œuvre de la phase EXPANSION!, la phase suivante du projet. Manifestation d’intérêt

Les participants de ACEJam ! – 2016

Cantons de l’Est

 

L’artiste Laura Teasdale a réalisé un projet intergénérationnel en collaboration avec trois écoles primaires et des résidences de personnes âgées de la région. On a fait appel à des artistes locaux capables de créer un moment d’échange entre jeunes et jeunes de cœur pour animer des ateliers hebdomadaires où le chant, la danse, la poterie et la peinture étaient à l’honneur. 

Le franc succès obtenu auprès des trois groupes et leur intention de poursuivre l’aventure confirment que la démarche de Laura pour créer un lien entre les élèves et les aînés par l’entremise de l’art peut fonctionner dans différents contextes.

Connecting students and seniors in the Eastern Townships

Basse-Côte-Nord 

 

Des coordinateurs de projets de Chevery et Harrington Harbour, sur la Basse-Côte-Nord, ainsi que les agents de développement communautaire Ana Osborne et Helen Morencey étaient très enthousiastes à l’idée de pouvoir profiter d’autre chose qu’un atelier vite fait bien fait, typique dans les communautés éloignées.

Grâce au financement de la compagnie de théâtre The Other Theatre, des élèves ont eu l’occasion de participer pour une première fois à une résidence d’artiste. Ils ont abordé et partagé leurs expériences de vie à travers une pièce de théâtre originale. Constater la différence que peut faire un artiste dans la vie d’élèves en les exposant à de nouvelles façons de s’exprimer, « c’est de la magie » alors les agents de développement de communautaire ont été convaincus d’élaborer une vision à long terme et de préparer un plan pour des projets d’artistes en résidence dans leurs communautés.

Lower North Shore ACE Project Coordinator, Ana Osborne, Stacey Christodoulou (Artistic Director, The Other Theatre), and students from Netagamiou School

Montérégie et Kahnawake

 

Les directeurs d’école de la Commission scolaire Riverside, François Couture et Bob Matthey ont eu l’idée de donner vie au volet sciences humaines du curriculum du deuxième cycle du primaire par l’entremise d’échanges culturels et artistiques. La Maison amérindienne les a mis en contact avec des enseignants de la Première Nation Kahnawake.

Des artistes ont animé des activités d’apprentissage visuel et acoustique en explorant le thème de l’identité avec les élèves. Shelley Goodleaf, la directrice de l’école primaire Kateri, avait à cœur d’aider les élèves et les adultes à réaliser que « les enfants sont des enfants ». Une journée d’ateliers sur les arts, la culture et les loisirs organisée par l’école primaire Kateri a été le point culminant du projet. Grâce au soutien supplémentaire du ministère de l’Éducation, le projet a permis aux enseignants et aux élèves de voir la vraie nature de chacun et de paver la voie à la réconciliation.

Cedar Street, St. Lawrence, and Kateri Elementary Schools

Saint-Lambert

 

C’est ici que l’initiative ACE a connu la meilleure démonstration de la force de la collaboration artiste-enseignant pour inciter les jeunes à apprendre par les arts. Les élèves-artistes de l’école primaire St. Lambert Elementary ont été guidés par l’enseignante Christina Croce et l’artiste Susan Fuda dans leur projet d’artiste en résidence, Tell Me Who You Are (Dis-moi qui tu es) afin d’explorer le passé, le présent et l’avenir des élèves. Les élèves ont participé à la conception d’activités d’écriture, d’ateliers artistiques multidisciplinaires et d’installations artistiques communautaires que Christina a intégrés dans des activités d’apprentissage et d’évaluation.

Le projet confirme les constatations d’ArtsSmarts sur l’incidence que peuvent avoir les artistes lorsqu’ils participent à la création de situations d’apprentissage pertinentes pour les élèves, peu importe leurs capacités. ALDI/ASSET a accordé une subvention pour l’innovation et l’école St. Lambert Elementary a contribué au financement par l’entremise du fonds pour les activités des élèves.

Letters to their future selves were placed in mailboxes designed

by students from St. Lambert Elementary

Vaudreuil – Soulange

S’inspirant de sa philosophie, « L’art fait du bien », l’artiste Deirdre Potash a réalisé son projet « Jardin dans le ciel de la communauté » dans deux écoles primaires Lester B. Pearson. Grâce à l’ouverture des directeurs d’écoles, des professeurs d’arts et des enseignants, les élèves ont participé à une activité d’écriture et à des ateliers d’arts visuels afin d’explorer la diversité et la richesse des Canadiens. Deirdre a obtenu une subvention pour l’excellence en enseignement de l’Association des enseignants d’anglais du Québec et un soutien du gouvernement du Canada dans le cadre des activités du 150e anniversaire du pays.

Les œuvres des élèves ont été exposées lors du festival multiculturel de l’école primaire Pierre-Elliott-Trudeau. Deirdre a fait appel à des artistes et à des travailleurs culturels de diverses disciplines qui ont animé des ateliers pendant cette sympathique activité familiale et communautaire.

Student artwork showcased at Pierre Elliott Trudeau Elementary School’s multicultural festival

 Student Artists from St. Lambert Elementary launching their art installation

Compte tenu des résultats tirés des phases CONCEPT! et ESSAI!, ELAN continue à promouvoir et à soutenir le développement des liens ACE par les moyens suivants :

 

  • collaboration avec des partenaires afin d’offrir aux artistes, aux organisateurs communautaires et aux enseignants des occasions de développer leurs capacités;

     

  • mise au point d’une base de données sur les artistes qui ont déjà travaillé avec les écoles et les communautés anglophones à la préparation et à l’animation d’expériences d’apprentissage;

     

  • réseautage afin de continuer à établir des liens avec des leaders d’opinion de partout au Canada et des partenaires provinciaux, régionaux et locaux de divers milieux;

     

  • présentation des données probantes sur l’incidence des artistes dans les écoles, comment les artistes, les élèves, les enseignants et les communautés profitent de ces échanges;

     

  • promotion de guides, d’outils et de ressources pour favoriser le lancement de projets;

     

  • recherche de financement pour aider les écoles qui souhaitent établir des liens ACE durables et des stratégies d’artistes en résidence pour répondre aux besoins des élèves et des communautés.

     

Nous remercions chaleureusement tous ceux qui ont participé

à l’initiative ACE jusqu’à maintenant.

Continuons à créer ensemble!

 

JOIGNEZ-VOUS À NOUS

Téléphone: 514-935-3312

Courriel: ace-initiative@quebec-elan.org

Site-Web: http://www.quebec-elan.org

Facebook: ELAN Quebec @QCELAN

Twitter: @ELANQuebec

Instagram: @elanqc

460 Sainte-Catherine Ouest
Suites 706, 708, et 917 (pour le projet S’épanouir au Québec)
Montréal, Québec, Canada H3B 1A7
(514)-935-3312
admin@quebec-elan.org

Cliquez ici pour voir notre vérification de l’accessibilité (anglais).

ELAN est un organisme de langue officielle en situation minoritaire dans un pays qui ne reconnaît que deux langues officielles, soit le français et l’anglais. Nos bureaux se trouvent à Tiohtiá: ke, ancien nom de Montréal en kanien’kehá: ka, langue des Mohawks, et la ville était également connue sous le nom de Mooniyang, nom anishinabe que lui avaient donné les Algonquins. Bien que nous soyons basés dans cette ville, nous avons également réalisé des projets dans plusieurs régions du Québec.
Nous aimerions souligner l’important travail accompli par les Premières Nations pour faire revivre les langues traditionnelles liées à ces territoires et pour défendre le statut officiel des langues autochtones au Canada. Le kanien’kéha et l’anishinabe ne sont que deux des nombreuses langues autochtones liées à notre province, où l’anglais et le français sont des langues coloniales. La province que nous connaissons sous le nom de Québec est née d’une fusion des territoires traditionnels des nations innue et inuite, des nations algonquiennes et des nations mohawks de la Confédération Haudenosaunee. L’atikamekw, le cri, l’inuktitut et l’innu-aimun font également partie des nombreuses langues autochtones autrefois parlées de manière majoritaire au Québec, et cela bien avant l’arrivée du français et de l’anglais.