Historique.

ELAN a vu le jour en novembre 2004, pendant le Sommet des Arts du Québec à Montréal. Plus de 200 artistes, responsables du gouvernement et autres représentants du milieu artistique de langue anglaise se sont réunis pour la première fois afin de parler d’un appui aux artistes et travailleurs du milieu culturel au sein de la communauté de la langue officielle en situation minoritaire (CLOSM) du Québec.

Dans les trois décennies précédentes, des centaines de milliers de québécois anglophones ont quitté  Québec. Au début du nouveau millénaire, une vague d’optimisme a commencé à poindre. Les artistes anglophones voulaient briser les stéréotypes désuets, identifier des terrains communs et consolider des liens avec les communautés francophones. Le défi était de bâtir une communauté durable et de créer des conditions qui allaient habiliter les artistes anglophones à rester au Québec et s’y épanouir.

Les participants du Sommet des Arts du Québec ont conclu qu’un réseau des arts de langue anglaise pourrait aider à atteindre cet objectif. Avec l’appui de d’organisations sœur, la Quebec Drama Federation* (QDF), la Quebec Writers’ Federation* (QWF), et l’Association des éditeurs de langue anglaise du Québec* (AELAQ), le projet s’est mis en marche. ELAN s’est incorporé en avril 2005, grâce à un financement initial du Conseil des Arts du Canada et du Ministère du Patrimoine Canadien, à travers le programme de partenariat interministériel avec les communautés de langue officielle (PICLO).

Depuis 2005, ELAN a bâti un répertoire d’activités visant à appuyer et célébrer les artistes anglophones québécois provenant de divers horizons, régions et disciplines. À travers des évènements de réseautage, ELANouvelles (infolettre mensuelle en ligne), des sondages sur l’évaluation des besoins et des projets d’envergure tels les séries de festivals communautaires Arts Alive! Québec, ELAN a contribué à rapprocher les artistes québécois et à permettre à leurs œuvres un vaste rayonnement.

“une vague d’optimisme a commencé à poindre…”

2004

Au fil des ans, ELAN a fait plusieurs avancées passionnantes en:

  • Attirant l’attention de décideurs.

    ELAN présente régulièrement des mémoires lors des discussions sur la politique culturelle et se voit souvent appelé à rencontrer des dirigeants du gouvernement et des communautés à propos d’enjeux qui importent aux artistes, tels que l’accessibilité du marché, la radiodiffusion communautaire et la diversité culturelle. Découvrez nos projets de mobilisation en cours sous la section Nouvelles d’ELAN.

  • Documentant les réussites de plus de 150 artistes notoires du Québec

    à travers des essais, des biographies et des profils vidéos dans le cadre du projet RAEV en 2011 (Recognizing Artists: Enfin Visibles!). Retrouvez-les sous Projets Antérieurs (page disponible en anglais seulement).

  • Lançant Made au Québec

    un site qui recueille et traduit la couverture médiatique des succès d’artistes anglophones pour un public francophone. Son lancement en 2013 a reçu une vaste couverture favorable de la part des médias anglophones et francophones (i.e. CBC, Le Devoir, La Presse).

  • Élevant les arts communautaires au premier plan

    avec les festivals Arts Alive! Québec à Hudson, Québec, Knowlton/Lac Brome, Huntingdon, Wakefield et l’ouest de l’Ile de Montréal en 2015 et 2016. Des foules record et des célébrations à à la grandeur de ces villes ont tracé le chemin pour des collaborations en cours et futures entre les communautés participantes.

L’avenir semble prometteur.

Les artistes québécois anglophones sont résilients, débrouillards et talentueux, Entre eux, ils représentent une variété énorme d’expériences, d’expressions et d’identités linguistiques et culturelles. ELAN est engagé à aider ses membres et toute la communauté à contribuer à l’unicité de la vie culturelle du Québec.

ELAN ne se serait pas rendu aussi loin sans l’appui des artistes et travailleurs culturels pour qui il travaille.

Contribuez au prochain chapitre de l’histoire d’ELAN!

pour recevoir l’ELANouvelles*, une infolettre mensuelle en ligne et gratuite remplie d’opportunités d’emplois, d’appels d’offres, de nouvelles artistiques et de mises à jours sur les enjeux importants.

Lectures complémentaires a propos d’ELAN

Lectures complémentaires a propos des communautés artistiques anglophones du Québec:

  • Minority Report: An Alternative History of English-Language Arts in Quebec (Éditions Guernica, 2011) – Envoyez un courriel à ELAN pour vous procurer une copie imprimée (20$), ou lisez les essais

* Lien ou site-web disponible exclusivement en anglais