Inclusion

Lors de l’été 2017, après plusieurs années de discussions à l’interne, English-Language Arts Network (ELAN) s’est engagé dans un processus de création d’un nouveau Plan d’inclusion. Ce Plan d’inclusion répond à nos objectifs principaux en tant qu’organisme, ainsi qu’à notre travail dans les domaines spécifiques de l’adhésion, des ressources humaines, de la gouvernance, de la mobilisation, et des communications. Le constat que notre travail d’inclusion et de diversité sera constant, évolutif, et comprendra des erreurs se trouve au coeur de ce Plan d’inclusion. C’est un travail actif auquel nous participerons tous.tes, un travail qui mobilisera tous les aspects d’ELAN.

Lors de l’été 2017, après plusieurs années de discussions à l’interne, English Language Arts Network (ELAN) s’est engagé dans le processus de création d’un nouveau Plan d’inclusion. Ce plan décrit les mesures prises par ELAN au cours du développement de nos politiques et présente les actions qui seront menées sur une période de cinq ans, de 2017 à 2022.

À l’époque de la création d’ELAN en 2004, l’objectif principal de l’organisme était d’établir des liens positifs entre les communautés artistiques d’expression française et d’expression anglaise. Cet objectif restera présent dans notre travail. Nous reconnaissons cependant qu’au cours des quinze dernières années depuis les débuts d’ELAN, le contexte de la communauté artistique a évolué, et d’autres enjeux ont développé. De nombreuses conversations sur l’inclusion, la diversité, et l’équité ont clairement on clairement démontrés les obstacles distincts auxquels plusieurs artistes d’expression anglaise au Québec font face. Ces obstacles sont dus à la discrimination fondée sur la race, le genre, le handicap, l’identité autochtone, la langue, et plusieurs autres facteurs.

Le Plan d’inclusion impacte nos priorités en tant qu’organisme au service de la communauté d’expression anglaise au Québec. Ces priorités visent à intégrer les valeurs d’inclusion et d’équité dans les domaines spécifiques de l’adhésion, des ressources humaines, de la gouvernance, de la mobilisation, et des communications dans le cadre de notre travail.

ELAN reconnait le besoin de soutenir ce travail continu et s’engage à utiliser ses plateformes pour amplifier les voix des organismes et des communautés directement concernées par ces enjeux, et qui en ont une expérience vécue et une expertise propre. En tant qu’organisme associatif et fédérateur, nous travaillons à combler les lacunes existantes et, à moins qu’il nous soit spécifiquement demandé de prendre l’initiative, se répartir à l’avis des groupes et organismes communautaires quand il s’agit de problématiques qui les concernent directement. Les consultations communautaires constructives et la participation démocratique de nos membres continuent de faire partie de notre mandat et d’éclairer notre programmation.

Afin de nous assurer que nous utilisons notre plateforme pour amplifier les voix qui ont besoin d’être entendues, ELAN s’engage à investir le temps et les ressources nécessaires pour tisser des liens solides, significatifs, et réciproques avec nos organismes partenaires et avec les individus qui travaillent à créer un secteur artistique et culturel plus inclusif au Québec.

Le saviez-vous?

Nous rejoindre par courriel

Le constat que notre travail d’inclusion et de diversité sera constant, évolutif, et comprendra des erreurs se trouve au coeur de ce Plan d’inclusion. C’est un travail actif auquel nous participerons tou.te.s, un travail qui mobilisera tous les aspects d’ELAN. Nous invitons donc nos membres et nos communautés à réagir et à partager leurs commentaires sur notre Plan d’inclusion. Vous pouvez nous rejoindre par courriel à admin@quebec-elan.org. Nous organiserons également un événement cet automne, où il se déroulera se déroulera un forum ouvert pour recevoir les commentaires du public.

Financement

Nous remercions également le Conseil des arts de Montréal (CAM) pour son soutien financier.

460 Sainte-Catherine Ouest
Suites 706, 708, et 917 (pour le projet S’épanouir au Québec)
Montréal, Québec, Canada H3B 1A7
(514)-935-3312
admin@quebec-elan.org

Cliquez ici pour voir notre vérification de l’accessibilité (anglais).

ELAN est un organisme de langue officielle en situation minoritaire dans un pays qui ne reconnaît que deux langues officielles, soit le français et l’anglais. Nos bureaux se trouvent à Tiohtiá: ke, ancien nom de Montréal en kanien’kehá: ka, langue des Mohawks, et la ville était également connue sous le nom de Mooniyang, nom anishinabe que lui avaient donné les Algonquins. Bien que nous soyons basés dans cette ville, nous avons également réalisé des projets dans plusieurs régions du Québec.
Nous aimerions souligner l’important travail accompli par les Premières Nations pour faire revivre les langues traditionnelles liées à ces territoires et pour défendre le statut officiel des langues autochtones au Canada. Le kanien’kéha et l’anishinabe ne sont que deux des nombreuses langues autochtones liées à notre province, où l’anglais et le français sont des langues coloniales. La province que nous connaissons sous le nom de Québec est née d’une fusion des territoires traditionnels des nations innue et inuite, des nations algonquiennes et des nations mohawks de la Confédération Haudenosaunee. L’atikamekw, le cri, l’inuktitut et l’innu-aimun font également partie des nombreuses langues autochtones autrefois parlées de manière majoritaire au Québec, et cela bien avant l’arrivée du français et de l’anglais.